LES ACTES ORTHOPTIQUES

Prendre rendez-vous

L’activité pratiquée dans ce cabinet comprend les examens orthoptiques suivants :

  • Les bilans orthoptiques classiques (strabisme, paralysie des muscles oculaires, problèmes de convergence, test de Hess-Weiss / Lancaster)
  • Le bilan orthoptique neurovisuel
  • La réfraction
  • Le champ visuel Goldman
  • Le champ visuel binoculaire (Esterman)
  • La vision des couleurs (15Hue)

Le bilan orthoptique

Il est composé de 2 types de mesures :

  • Les mesure motrices : elles étudient les facultés des muscles permettant les mouvements des yeux (oculomoteurs) dans les différentes directions et profondeurs. Elles sont basées principalement sur l’observation et les mesures du regard du patient fixant des cibles à distances et orientations variables.
  • Les mesures sensorielles : elles étudient les capacités visuelles de chaque œil (acuité visuelle) et des 2 yeux ensemble (vision bi-oculaire, binoculaire, en 3 dimensions…)

Il dure entre 15 à 30 minutes

Le bilan Neuro-visuel

Il est composé dans un premier temps d’un bilan orthoptique.

Il évalue les conséquences des troubles oculomoteurs sur des tâches visuelles précises comme la lecture.

De plus, il permet l’étude du traitement de l’information visuelle : les capacités visuo-perceptives

Ce bilan est indiqué dans les examens initiaux pluridisciplinaires des troubles des apprentissages (dyslexie, dyscalculie, dyspraxie…)

Il dure 1 heure. Pour limiter la fatigue du patient et augmenter la fiabilité de ses réponses, il est toujours réalisé en plusieurs fois.

 

La réfraction subjective

C’est l’étude de la puissance optique de l’œil. Elle permet de déterminer la puissance des verres de lunettes permettant la meilleure acuité avec le moins d’efforts visuels. On parle de réfraction subjective car elle est déterminée au travers des réponses du patient.

Elle se doit d’être courte pour limiter les efforts visuels et ne doit pas excéder 10 minutes pour les 2 yeux.

Le champ visuel

L’appareil utilisé dans ce cabinet est un champ visuel de Goldman (champs visuel cinétique)
Il permet l’étude de la vision périphérique dans les pathologies neurologiques et les atteintes rétiniennes génétiques. Cet examen dure entre 5 à 10 minutes par œil. Il se pratique sans lunettes dans un premier temps car elles limiteraient la vision périphérique du patient. Pour l’étude de la vision centrale, un verre remplaçant la correction porté par le patient de près, est installé pour augmenter la précision de l’examen.
Il peut aussi déterminer le champ visuel des 2 yeux (binoculaire), examen medico-légal pour la conduite automobile par exemple.